Erreurs linguistiques du Coran: 10) Dislocation des versets du Coran تفكك أوصال آيات القرآن (texte et vidéo)

Nous avons mentionné dans un précédent article

http://www.ahewar.org/debat/show.art.asp?aid=676207

que les erreurs linguistiques dans le Coran sont divisées en 11 catégories. Nous entendons par erreurs linguistiques celles qui ont un lien avec la langue du Coran, contrairement aux erreurs scientifiques, géographiques ou historiques. Nous parlons dans cet article de la dixième catégorie d’erreur linguistique, à savoir La dislocation des versets du Coran تفكك أوصال آيات القرآن.

—— ——-
Nous avons mentionné précédemment la dislocation du Coran au niveau de son ensemble à travers les répétitions et les dispersions dans ses récits et ses normes.

La dislocation du Coran se retrouve au niveau d’un même chapitre, passant d’un sujet à un autre sans raison. À ce problème s’ajoute le manque d’unité dans le même récit. Ainsi l’histoire du divorce de Zaynab par Zayd pour que Mahomet puisse l’épouser débute aux versets 90-33: 1-5 et se poursuit aux versets 90-33: 36-40. Les versets 6 à 35 n’ont aucun rapport avec cette histoire.

La dislocation se retrouve également dans certains versets. Certaines phrases dans des versets sont incomplètes, et leur complément se situe dans un verset suivant. Ainsi:

H-99/65:2. Lorsqu’elles sont parvenues à leur terme, retenez-les selon les convenances, ou séparez-vous d’elles selon les convenances. Faites témoigner deux justes parmi vous, et établissez le témoignage pour Dieu. Voilà à quoi est exhorté quiconque parmi vous croit en Dieu et au jour dernier. Quiconque craint Dieu, il lui fera une sortie, فَإِذَا بَلَغۡنَ أَجَلَهُنَّ، فَأَمۡسِكُوهُنَّ بِمَعۡرُوفٍ، أَوۡ فَارِقُوهُنَّ بِمَعۡرُوفٖ وَأَشۡهِدُواْ ذَوَيۡ عَدۡلٖ مِّنكُمۡ، وَأَقِيمُواْ ٱلشَّهَٰدَةَ لِلَّهِ. ذَٰلِكُمۡ يُوعَظُ بِهِۦ مَن كَانَ يُؤۡمِنُ بِٱللَّهِ وَٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأٓخِرِ. وَمَن يَتَّقِ ٱللَّهَ، يَجۡعَل لَّهُۥ مَخۡرَجٗا،
H-99/65:3. et lui attribuera [des biens] par où il ne compte pas. Quiconque se confie à Dieu, il lui suffit. Dieu parvient à son ordre. Dieu a fait une prédétermination à chaque chose. وَيَرۡزُقۡهُ مِنۡ حَيۡثُ لَا يَحۡتَسِبُ. وَمَن يَتَوَكَّلۡ عَلَى ٱللَّهِ، فَهُوَ حَسۡبُهُۥٓ. إِنَّ ٱللَّهَ بَٰلِغُ أَمۡرِهِۦ. قَدۡ جَعَلَ ٱللَّهُ لِكُلِّ شَيۡءٖ قَدۡرٗا.

La dernière phrase du verset 2 est incomplet, et sa suite se situe au début du verset 3. Et cette phrase n’a aucune relation entre les versets précédent et suivant qui concernent la répudiation.

H-87/2:183. Ô vous qui avez cru! Il vous est prescrit le jeûne comme il a été prescrit à ceux d’avant vous. ~ Peut-être craindrez-vous! يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ! كُتِبَ عَلَيۡكُمُ ٱلصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِكُمۡ. ~ لَعَلَّكُمۡ تَتَّقُونَ!
H-87/2:184. pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque parmi vous est malade ou en voyage, [et a interrompu le jeûne, devra jeûner] un nombre d’autres jours. Ceux qui [ne] le supportent [pas, ils devront] se racheter en nourrissant un indigent. Quiconque fait de son gré un bien [en plus], c’est un bien pour lui. Mais si vous jeûnez, cela est meilleur pour vous. ~ Si vous saviez. أَيَّامٗا مَّعۡدُودَٰتٖ. فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوۡ عَلَىٰ سَفَرٖ […]فَعِدَّةٞ مِّنۡ أَيَّامٍ أُخَرَ. وَعَلَى ٱلَّذِينَ […] يُطِيقُونَهُۥ فِدۡيَةٞ طَعَامُ مِسۡكِينٖ. فَمَن تَطَوَّعَ خَيۡرٗا […]فَهُوَ خَيۡرٞ لَّهُۥ. وَأَن تَصُومُواْ خَيۡرٞ لَّكُمۡ. ~ إِن كُنتُمۡ تَعۡلَمُونَ.

Le verset 183 est à compléter par la première phrase du verset 184: Ô vous qui avez cru! Il vous est prescrit le jeûne comme il a été prescrit à ceux d’avant vous …. pendant un nombre déterminé de jours.

H-87/2:219. Ils te demandent sur le vin et le jeu de hasard. Dis: «Dans les deux il y a un grand péché et des profits pour les humains, mais leur péché est plus grand que leur profit». Ils te demandent ce qu’ils doivent dépenser. Dis: «L’excédent». Ainsi Dieu vous manifeste-t-il les signes. ~ Peut-être réfléchirez-vous يَسۡ‍َٔلُونَكَ عَنِ ٱلۡخَمۡرِ وَٱلۡمَيۡسِرِ. قُلۡ: «فِيهِمَآ إِثۡمٞ كَبِيرٞ وَمَنَٰفِعُ لِلنَّاسِ، وَإِثۡمُهُمَآ أَكۡبَرُ مِن نَّفۡعِهِمَا». وَيَسۡ‍َٔلُونَكَ مَاذَا يُنفِقُونَ. قُلِ: «ٱلۡعَفۡوَ». كَذَٰلِكَ يُبَيِّنُ ٱللَّهُ لَكُمُ ٱلۡأٓيَٰتِ. ~ لَعَلَّكُمۡ تَتَفَكَّرُونَ
H-87/2:220. sur la vie ici-bas et la vie dernière. Ils te demandent sur les orphelins. Dis: «Leur faire du bien est la meilleure action. Si vous vous mêlez à eux, [ils sont] alors vos frères». Dieu sait qui est le corrupteur et qui est le bienfaisant. Si Dieu avait souhaité, il vous aurait accablés. ~ Dieu est fier, sage. فِي ٱلدُّنۡيَا وَٱلۡأٓخِرَةِ. وَيَسۡ‍َٔلُونَكَ عَنِ ٱلۡيَتَٰمَىٰ. قُلۡ: «إِصۡلَاحٞ لَّهُمۡ خَيۡرٞ. وَإِن تُخَالِطُوهُمۡ، […]فَإِخۡوَٰنُكُمۡ». وَٱللَّهُ يَعۡلَمُ ٱلۡمُفۡسِدَ مِنَ ٱلۡمُصۡلِحِ. وَلَوۡ شَآءَ ٱللَّهُ، لَأَعۡنَتَكُمۡ. ~ إِنَّ ٱللَّهَ عَزِيزٌ، حَكِيمٞ.

La dernière phrase du verset 219 est à compléter par la première phrase du verset 220: Peut-être réfléchirez-vous … sur la vie ici-bas et la vie dernière. Cette phrase est complète ailleurs:

H-87/2:266. L’un de vous aimerait-il avoir un jardin de palmiers et de vignes sous lequel courront les rivières? Il y a de tous les fruits, alors que le grand âge l’a touché et ses descendants sont faibles. Un tourbillon contenant du feu l’a alors touché et l’a brûlé. Ainsi Dieu vous manifeste-t-il les signes. ~ Peut-être réfléchirez-vous! أَيَوَدُّ أَحَدُكُمۡ أَن تَكُونَ لَهُۥ جَنَّةٞ مِّن نَّخِيلٖ وَأَعۡنَابٖ تَجۡرِي مِن تَحۡتِهَا ٱلۡأَنۡهَٰرُ؟ لَهُۥ فِيهَا مِن كُلِّ ٱلثَّمَرَٰتِ، وَأَصَابَهُ ٱلۡكِبَرُ وَلَهُۥ ذُرِّيَّةٞ ضُعَفَآءُ. فَأَصَابَهَآ إِعۡصَارٞ فِيهِ نَارٞ فَٱحۡتَرَقَتۡ. كَذَٰلِكَ يُبَيِّنُ ٱللَّهُ لَكُمُ ٱلۡأٓيَٰتِ. ~ لَعَلَّكُمۡ تَتَفَكَّرُونَ!

 

Il y a des versets composés de plusieurs éléments sans lien entre eux, en plus de l’absence de lien entre ce verset et ce qui le précède et ce qui le suit. La raison peut être la perte intentionnelle ou non intentionnelle de parties du Coran. Par exemple:

H-92/4:3. Si vous craignez de n’être pas équitables envers les orphelins […], épousez les femmes qui vous plurent: deux, trois et quatre.  Mais si vous craignez de n’être pas justes, alors une seule, ou ce que vos mains droites possédèrent. Cela est le moindre pour ne pas opprimer. وَإِنۡ خِفۡتُمۡ أَلَّا تُقۡسِطُواْ فِي ٱلۡيَتَٰمَىٰ […]، فَٱنكِحُواْ مَا طَابَ لَكُم مِّنَ ٱلنِّسَآءِ: مَثۡنَىٰ، وَثُلَٰثَ، وَرُبَٰعَ. فَإِنۡ خِفۡتُمۡ أَلَّا تَعۡدِلُواْ، فَوَٰحِدَةً، أَوۡ مَا مَلَكَتۡ أَيۡمَٰنُكُمۡ. ذَٰلِكَ أَدۡنَىٰٓ أَلَّا تَعُولُواْ.

Quelle est la relation entre les orphelins et le mariage avec plusieurs femmes? Ce verset ambigu a mis dans l’embarras les exégètes. Al-Tabari lui consacre dix pages dans son commentaire, donnant les différentes opinions contradictoires. Selon Ali, entre la première partie de ce verset et la suite un tiers du Coran a été perdu.

H-87/2:189. Ils te demandent sur les nouvelles lunes. Dis: «Elles sont des indications du temps pour [les activités] des humains et le pèlerinage». [La bonté n’est pas de venir dans les maisons à partir de leurs dos. Mais la bonté est de craindre. Venez donc dans les maisons par leurs portes. Et craignez Dieu, ~ peut-être réussirez-vous!] يَسۡ‍َٔلُونَكَ عَنِ ٱلۡأَهِلَّةِ. قُلۡ: «هِيَ مَوَٰقِيتُ […] لِلنَّاسِ وَٱلۡحَجِّ». [وَلَيۡسَ ٱلۡبِرُّ بِأَن تَأۡتُواْ ٱلۡبُيُوتَ مِن ظُهُورِهَا. وَلَٰكِنَّ ٱلۡبِرَّ مَنِ ٱتَّقَىٰ. وَأۡتُواْ ٱلۡبُيُوتَ مِنۡ أَبۡوَٰبِهَا. وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ، ~ لَعَلَّكُمۡ تُفۡلِحُونَ!]

Quelle est la relation entre les nouvelles lunes et le fait de venir dans les maisons de leurs dos? Et quelle est la religion entre la bonté et l’entrée des maisons de leurs dos?

H-112/5:1. Ô vous qui avez cru! Remplissez vos engagements. [—] Vous ont été permis les bêtes des bétails, sauf ce qui vous est récité, ne permettant pas [la chasse du] gibier alors que vous êtes en état d’interdiction. Dieu juge ce qu’il veut. يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓاْ! أَوۡفُواْ بِٱلۡعُقُودِ. [—] أُحِلَّتۡ لَكُم بَهِيمَةُ ٱلۡأَنۡعَٰمِ، إِلَّا مَا يُتۡلَىٰ عَلَيۡكُمۡ، غَيۡرَ مُحِلِّي […]ٱلصَّيۡدِ وَأَنتُمۡ حُرُمٌ. إِنَّ ٱللَّهَ يَحۡكُمُ مَا يُرِيدُ.

Quelle est la relation entre le respect des engagements et les interdictions alimentaires?

M-54/15:23. C’est nous qui faisons revivre et mourir, et c’est nous qui sommes l’héritier. وَإِنَّا لَنَحۡنُ نُحۡيِۦ وَنُمِيتُ، وَنَحۡنُ ٱلۡوَٰرِثُونَ.
M-54/15:24. [—] Nous connaissons les devanciers parmi vous, et nous connaissons les retardataires. [—] وَلَقَدۡ عَلِمۡنَا ٱلۡمُسۡتَقۡدِمِينَ مِنكُمۡ، وَلَقَدۡ عَلِمۡنَا ٱلۡمُسۡتَ‍ٔۡخِرِينَ.
M-54/15:25. C’est ton Seigneur qui les rassemblera. ~ Il est sage, connaisseur. وَإِنَّ رَبَّكَ هُوَ يَحۡشُرُهُمۡ. ~ إِنَّهُۥ حَكِيمٌ، عَلِيمٞ.

Aucune relation entre le verset 24 et les versets 23 et 25, surtout à la lumière des raisons de la révélation de ce verset: une belle femme priait derrière Mahomet. Pour éviter de la voir, certains priaient dans le premier rang, et d’autres en s’agenouillant regardaient par-dessous leurs aisselles. Selon une autre version, Mahomet incitait ses adeptes à prier dans les premiers rangs, et les gens se bousculaient pour être dans le premier rang. Certains avaient des maisons loin de la mosquée, et ils les ont vendues pour s’en rapprocher.

M-61/41:47. À lui revient la connaissance de l’heure. Nul fruit ne sort de sa spathe, nulle femelle ne porte ni ne met bas, sans qu’il le sache. Le jour où il les interpellera: «Où sont mes associés?», ils diront: «Nous t’annonçons qu’il n’y a point de témoin parmi nous». إِلَيۡهِ يُرَدُّ عِلۡمُ ٱلسَّاعَةِ. وَمَا تَخۡرُجُ مِن ثَمَرَٰتٖ مِّنۡ أَكۡمَامِهَا، وَمَا تَحۡمِلُ مِنۡ أُنثَىٰ وَلَا تَضَعُ، إِلَّا بِعِلۡمِهِۦ. وَيَوۡمَ يُنَادِيهِمۡ: «أَيۡنَ شُرَكَآءِي؟» قَالُوٓاْ: «ءَاذَنَّٰكَ مَامِنَّا مِن شَهِيدٖ».

Aucune relation entre la fin du verset avec son début.

H-112/5:3. Il vous est interdit [de manger] la charogne, le sang, la chair de porc, ce qui a été offert à un autre que Dieu, la bête étouffée, assommée, abîmée, encornée et mangée par un fauve, sauf celle que vous immolez, et ce qui a été immolé sur les [pierres] dressées. [Vous est aussi interdite] la divination par les flèches. Cela est perversité. [Aujourd’hui, ceux qui ont mécru ont désespéré [concernant] votre religion. Ne les redoutez donc pas, mais redoutez-moi. Aujourd’hui, j’ai complété pour vous votre religion, j’ai accompli ma grâce envers vous, et j’ai agréé l’islam comme religion pour vous.] Mais quiconque est forcé par la famine, sans penchant vers le péché, [nul péché sur lui]. ~ Dieu est pardonneur, très miséricordieux. حُرِّمَتۡ عَلَيۡكُمُ […] ٱلۡمَيۡتَةُ، وَٱلدَّمُ، وَلَحۡمُ ٱلۡخِنزِيرِ، وَمَآ أُهِلَّ لِغَيۡرِ ٱللَّهِ بِهِۦ، وَٱلۡمُنۡخَنِقَةُ، وَٱلۡمَوۡقُوذَةُ، وَٱلۡمُتَرَدِّيَةُ، وَٱلنَّطِيحَةُ، وَمَآ أَكَلَ ٱلسَّبُعُ، إِلَّا مَا ذَكَّيۡتُمۡ، وَمَا ذُبِحَ عَلَى ٱلنُّصُبِ، وَأَن تَسۡتَقۡسِمُواْ بِٱلۡأَزۡلَٰمِ. ~ ذَٰلِكُمۡ فِسۡقٌ. [ٱلۡيَوۡمَ، يَئِسَ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ مِن […] دِينِكُمۡ. فَلَا تَخۡشَوۡهُمۡ وَٱخۡشَوۡنِ. ٱلۡيَوۡمَ، أَكۡمَلۡتُ لَكُمۡ دِينَكُمۡ، وَأَتۡمَمۡتُ عَلَيۡكُمۡ نِعۡمَتِي، وَرَضِيتُ لَكُمُ ٱلۡإِسۡلَٰمَ دِينٗا.] فَمَنِ ٱضۡطُرَّ فِي مَخۡمَصَةٍ، غَيۡرَ مُتَجَانِفٖ لِّإِثۡمٖ […]. ~ فَإِنَّ ٱللَّهَ غَفُورٞ، رَّحِيمٞ.

La phrase [Aujourd’hui, ceux qui ont mécru ont désespéré [concernant] votre religion. Ne les redoutez donc pas, mais redoutez-moi. Aujourd’hui, j’ai complété pour vous votre religion, j’ai accompli ma grâce envers vous, et j’ai agréé l’islam comme religion pour vous.] n’a aucune relation avec le sujet des tabous alimentaires.

M-52/11:7. C’est lui qui a créé les cieux et la terre en six jours, alors que son trône était sur l’eau, pour qu’il teste lequel de vous a la meilleure œuvre. [—] Si tu dis: «Vous serez ressuscités après la mort», ceux qui ont mécru disent: «Ce n’est que de la sorcellerie manifeste». وَهُوَ ٱلَّذِي خَلَقَ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلۡأَرۡضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٖ، وَكَانَ عَرۡشُهُۥ عَلَى ٱلۡمَآءِ، لِيَبۡلُوَكُمۡ […] أَيُّكُمۡ أَحۡسَنُ عَمَلٗا. [—] وَلَئِن قُلۡتَ: «إِنَّكُم مَّبۡعُوثُونَ مِنۢ بَعۡدِ ٱلۡمَوۡتِ»، لَيَقُولَنَّ ٱلَّذِينَ كَفَرُوٓاْ: ~ «إِنۡ هَٰذَآ إِلَّا سِحۡرٞ مُّبِينٞ».

Quelle est la relation entre le début de ce verset “C’est lui qui a créé les cieux et la terre en six jours, alors que son trône était sur l’eau, et “pour qu’il teste lequel de vous a la meilleure œuvre”? Un exégète estime que la phrase “pour qu’il teste lequel de vous a la meilleure œuvre” est un complément au premier verset:

M-52/11:1. Alif, Lam, Ra. [C’est] un livre dont les signes ont été précisés, et ensuite détaillés de la part d’un sage, informé. الٓر. […]كِتَٰبٌ أُحۡكِمَتۡ ءَايَٰتُهُۥ، ثُمَّ فُصِّلَتۡ مِن لَّدُنۡ حَكِيمٍ، خَبِيرٍ.

À moins qu’elle ne soit la suite du verset 6 qui dit:

 

M-52/11:6. Nul animal dans la terre dont l’attribution n’incombe à Dieu. Il sait son séjour et son repaire. Tout est dans un livre manifeste. وَمَا مِن دَآبَّةٖ فِي ٱلۡأَرۡضِ إِلَّا عَلَى ٱللَّهِ رِزۡقُهَا. وَيَعۡلَمُ مُسۡتَقَرَّهَا وَمُسۡتَوۡدَعَهَا. كُلّٞ فِي كِتَٰبٖ مُّبِينٖ.

Nous avons déjà parlé des phrases ajoutées à la fin des versets afin de maintenir le rime, phrases qui n’ont souvent aucun lien avec le reste du verset.
——–

Sami Aldeeb, dr en droit
Directeur du Centre de droit arabe et musulman https://www.sami-aldeeb.com
Traducteur du Coran en français, en anglais et en italien par ordre chronologique
Voir ses écrits: https://www.sami-aldeeb.com/livres-books

Comments are closed.

Powered by WordPress. Designed by WooThemes

%d blogueurs aiment cette page :